Johnson Cerda

Quechua (ou Kichwa), originaire d’Amazonie équatorienne (commune de Santa Elena, Limoncocha), Johnson Cerda a commencé à travailler au sein d’organisations représentant les peuples autochtones et communautés locales en Équateur et au sein de l’organisation régionale d’Amazonie la CONFENIAE ou Confédération des nationalités autochtones de l'Amazonie équatorienne. Il a collaboré avec des institutions gouvernementales en Équateur telles que le Conseil de développement des nationalités et des peuples de l'Équateur (CODENPE) et l'Institut pour le développement écologique de la région amazonienne (ECORAE). En 2000, Johnson Cerda est nommé par les organisations autochtones d'Amazonie au poste de co-directeur de l'Alliance Amazon à Washington, où il travaille jusqu'en 2005. Il revient ensuite en Équateur pour mener des recherches sur le changement climatique, la biodiversité et les zones protégées. Ancien membre du Parlement autochtone de l’Amazonie équatorienne représentant la Fédération des organisations Kichwa de Sucumbios d’Equateur (FOKISE), il a été membre d’un groupe consultatif technique du Fonds de partenariat pour le carbone forestier de la Banque mondiale ; et membre du Comité associant le Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM) et les ONG représentant les peuples autochtones d'Amérique latine. Johnson Cerda est actuellement Directeur du mécanisme de subventions dédié aux peuples autochtones à Conservation International.